Sécurité sanitaire : tout savoir sur le label "Welcome Safely"


Tourisme éco-responsable,
équitable et durable au Maroc

Au Maroc, l'écologie a sa place!

Le Maroc, jouit d’une multitude de paysages variés, entre plages, montagnes, désert et importants centres urbains. C'est aussi un pays qui sait allier cette diversité à une réelle responsabilité écologique. Il se positionne désormais parmi les pays leaders en matière de tourisme durable.

Depuis qu’il s’est doté de la charte Marocaine du tourisme responsable en Janvier 2006 signée par plus de 60 villes, le Royaume a affiché sa volonté de promouvoir un tourisme respectueux de l’homme et de l’environnement qui valorise le patrimoine culturel, identitaire et immatériel de ses différentes régions. Un tourisme créateur de richesses et de valeurs.

Le Maroc créateur de valeurs durables

Du Nord au Sud, des opérateurs touristiques s’engagent chaque année, et de nombreuses initiatives de tourisme durable se voient récompensées pour leur responsabilité environnementale. Pour soutenir cette dynamique, le Maroc a initié des labels d’encouragement comme les trophées marocains du tourisme responsable lancé par le ministère du tourisme en 2008, le label « clé verte » pour les hôtels, ou encore le « pavillon bleu » décerné à 21 plages marocaine pour la propreté des plages introduit au Maroc par la fondation Mohamed VI pour l’environnement.

Autre pierre angulaire de la stratégie du Maroc écologiquement responsable, la valorisation des réserves et des parcs naturels. Lors de ces dernières années, Marrakech s’est dotée d’une station d’épuration des eaux usées qui permet d’arroser huit golfes de la ville en plus de la palmeraie. Cette ambition de préservation s’est dupliquée dans d’autres villes du Royaume, comme la fameuse station Noor à Ouarzazate, qui est la septième centrale solaire thermodynamique du monde.

Panneaux solaires

A Marrakech, s'invitent les COP

Toutes ces initiatives ont permis au Maroc de renforcer son rayonnement à l’échelle internationale, en matière de responsabilité environnementale. Depuis sa ratification de la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques en 1997, le Maroc fût le premier pays africain à abriter le sommet de la Conférence des Parties en 2001 à Marrakech (COP 7) qui a contribué, entre autres, à la concrétisation de l’accord de Kyoto.

En Novembre 2016, le Maroc fût sélectionner pour la deuxième fois pour accueillir la COP22, dont les négociations furent couronnées par le lancement de l’initiative « Ceinture Bleue » avec en ligne de mire la stimulation du secteur de la pêche au Maroc. Ces COP ont marqué le début d’un engagement continuel du Royaume dans une communauté internationale plus consciente que jamais de la nécessité de lutter contre le changement climatique. Un nouveau challenge de taille pour l'environnement mondial !

Cop 22